Études cliniques

La recherche au service des besoins médicaux insatisfaits: chez AbbVie, nous nous employons à améliorer de manière décisive la vie des patients. Nous menons des recherches et développons des médicaments dans les domaines thérapeutiques où nous disposons d’une grande expérience et où nous pouvons faire la différence.

Organisées en quatre phases distinctes, les études cliniques nous servent à tester l’efficacité et la sécurité des médicaments afin de donner de nouvelles opportunités à de nombreux patients.

Les études cliniques: au cœur de la recherche innovante

Les études cliniques sont au cœur de nos activités de recherche. Elles servent à vérifier la sécurité et l’efficacité des nouveaux médicaments. AbbVie s’engage à respecter les critères de qualité reconnus au niveau international et valables pour la réalisation des études cliniques. Toutes nos études sont conformes aux critères en question. Nous travaillons aussi en étroite collaboration avec des instituts locaux à la pointe de la recherche.

Processus de développement clinique en quatre phases

Chez AbbVie Suisse, les activités de recherche débutent après la phase préclinique. Dans le cadre des études cliniques, nous testons de nouveaux principes actifs pour la première fois chez des patients. Organisées en quatre phases distinctes, ces études nous donnent d’importantes informations sur la sécurité et l’efficacité d’un médicament. Ces études sont menées aussi bien avant qu’après la commercialisation d’un médicament. Selon le traitement à tester, ce sont des personnes en bonne santé ou des personnes malades qui participent aux programmes d’études.

L’impact de la recherche suisse

Chez AbbVie Suisse, 10 collaborateurs et collaboratrices sont employés dans le département Recherche et Développement. Ensemble, nous nous rapprochons progressivement de notre but: améliorer la santé, les soins et la qualité de vie des personnes malades. AbbVie Suisse conduit actuellement 22 études. Nous avons pu faire participer plus de 730 patients à des études non interventionnelles entre 2013 et 2018.

Pipeline